Formation continue
2018-2019

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

PROGRAMME DE FORMATION – VILLE DE MONTRÉAL

Cette inscription est réservée exclusivement aux professionnels généraux de la Ville de Montréal

FORMATION ACTUELLE

L’écriture, comment se démarquer ?

À l’heure du tout numérique, l’écriture change rapidement avec notamment les liens hypertextes et les incrustations d’images et de vidéos pour enrichir l’information. Plus que jamais, il faut savoir spécifier les priorités du contenu et adapter son message au public visé dont la capacité d’attention est de moins en moins longue.

Attestation : 0,7 UEC

Formation d’une journée, de 9 h 00 à 17 h 00

Dates :

  • lundi 10 décembre, de 9 h à 17 h

Nombre de participants par groupe : 20

Catégorie

Redaction

Objectifs
  • Soigner les premières lignes d’un texte avec l’amorce (lead)
  • Rédiger des titres informatifs et incitatifs
  • Construire des phrases qui charment l’internaute
  • Miser sur un maximum d’information en minimisant les mots
Principaux éléments de contenu
  • L’écriture, hier et aujourd’hui
    • Ce qui change dans l’écriture 2.0 et... ce qui ne change pas
    • Guide de rédaction du contenu du site Canada.ca
    • Rédaction d’une capsule informative à partir d’informations diverses
  • Radiographie du portail de la Ville de Montréal
    • Quand y a-t-il intérêt public ?
    • Réécriture d’un communiqué tiré du portail de la Ville de Montréal
  • Le lead et la pyramide inversée à l’heure d’internet
    • Adaptation de leads
  • La littératie
    • Exercices
    • Plongée dans Scolarius pour vérifier le degré de lisibilité des exercices
Approches pédagogiques
  • Exposés interactifs
  • Travail en équipe
  • Exercices de rédaction sous pression
  • Discussions et échanges avec le groupe

Formateur : Antoine Char

Professeur à l’École des médias de l’UQAM depuis 1995, Antoine Char a été journaliste dans trois quotidiens montréalais (Le Jour, Le Devoir, Métro) et trois agences de presse (Agence France-Presse, La Presse Canadienne, Inter Press Service). M. Char est également l’auteur de plusieurs ouvrages dont Comme on fait son lead, on écrit, publié aux Presses de l'Université du Québec.

Je veux m'inscrire à cette formation

FORMATIONS PRÉCÉDENTES

Intelligence émotionnelle et succès au travail

Les communicateurs efficaces sont généralement considérés comme des gens performants. Ils entretiennent de bonnes relations avec les autres et savent reconnaitre et maîtriser leurs émotions. On dira qu’ils font preuve d’intelligence émotionnelle. La différence entre le quotient intellectuel et le quotient émotionnel est que ce dernier peut s'améliorer. Cette formation vous permet de développer votre intelligence émotionnelle en vous fournissant un ensemble de stratégies pour y arriver.

Attestation : 0,7 UEC

Formation d’une journée, de 8 h 30 à 16 h 30

Dates :

  • 16 octobre 2015
  • 6 novembre 2015

Nombre de participants par groupe : 14

Catégorie

Relations humaines

Objectifs
  • Connaître les principaux mécanismes des émotions
  • Accroître son influence par l’expression des émotions
  • Poser des actions concrètes pour renforcer les émotions positives
  • Développer les quatre habiletés liées à l’intelligence émotionnelle
Principaux éléments de contenu
  • Définition de l’intelligence émotionnelle
  • Principaux mécanismes des émotions
  • Méthodes pour développer des émotions positives
  • Stratégies pour développer les habiletés liées à l’intelligence émotionnelle :
    • la conscience de soi
    • la maîtrise de soi
    • la conscience sociale
    • la gestion des relations
Approches pédagogiques
  • Exposés interactifs
  • Exercices pratiques
  • Rétroaction

Formatrice : Martine Saulnier

Martine Saulnier est titulaire d’une maîtrise en communication organisationnelle à l’UQAM. Elle renouvelle ses connaissances en participant entre autres aux séminaires de la prestigieuse Harvard University (mai et juin 2015). Elle enseigne au Département de communication sociale et publique de l'UQAM ainsi qu'à l'École Polytechnique de Montréal. Elle applique une approche pragmatique de la communication qui intègre théorie et pratique depuis plus de quinze ans.

Dénouer les tensions et les situations problématiques par la communication

Cette formation prépare les participants à communiquer dans des situations délicates et à intervenir pour développer des relations respectueuses de part et d’autre. Par exemple, comment annoncer une mauvaise nouvelle? Comment faire face à un leader négatif? Comment échanger avec des personnes qui ont l’esprit de contradiction? Vécues à répétition, ces situations peuvent démotiver le groupe. Cette formation outillera les participants pour rétablir des relations interpersonnelles dynamiques et performantes améliorant ainsi la qualité de vie au travail.

Attestation : 0,7 UEC

Formation d’une journée, de 8 h 30 à 16 h 30

Dates :

  • 20 octobre 2015
  • 3 novembre 2015

Nombre de participants par groupe : 17

Catégorie

Communication

Objectifs

  • Prévoir et reconnaître les sources de tension et les situations problématiques
  • Prendre conscience que la communication est multidimensionnelle (verbale, non verbale, situationnelle, contextualisée)
  • Analyser les situations de communication et déceler les informations utiles pour intervenir
  • Savoir métacommuniquer pour réellement comprendre l’autre
  • Acquérir les compétences nécessaires pour déployer les stratégies de communication dans le but de résoudre des situations problématiques

Principaux éléments de contenu

  • Intersubjectivité nécessaire à la compréhension de l’autre
  • Contextes de la communication
  • Primauté de l’identité (personnelle, générationnelle, familiale, culturelle) dans les communications interpersonnelles
  • Valeur informationnelle de la communication non verbale et usage efficace de la rétroaction

Stratégies de communication : usage des rituels sociaux et organisationnels, approche transactionnelle et recadrage (des participants, des situations et des messages)

Formatrice : Sophie Boulay, Ph. D.

Sophie Boulay est chargée de cours au Département de communication sociale et publique de l’UQAM et formatrice à la Formation continue de l’UQAM. Elle détient un doctorat en communication de l’UQAM. Elle est spécialiste des questions de communication politique, d’information et de communication publique. Elle cumule plus d’une dizaine d’années d’expérience en tant que professionnelle de la communication. Sa formation initiale en relations publiques, sa maîtrise portant sur les médias, ainsi que sa thèse axée sur le rôle primordial de la communication et de l’information dans les démocraties font d’elle la formatrice tout indiquée pour guider les villes et municipalités dans leurs défis communicationnels.

Prendre la parole à l’improviste dans son milieu de travail

Prendre la parole sans préparation dans une réunion ou devant une salle comble n’est pas chose aisée pour tous. Cette formation vise à outiller les participants en leur permettant de s’exprimer avec aisance et confiance. Par exemple, ils acquerront les habiletés nécessaires pour remplacer un collègue à la dernière minute ou donner leur point de vue sur un sujet épineux.

Les exercices ont un degré de difficulté graduel et font appel à la créativité, aux connaissances et à l’esprit de synthèse des participants.

Attestation : 0,7 UEC

Formation d’une journée, de 8 h 30 à 16 h 30

Dates :

  • 22 octobre 2015
  • 29 octobre 2015

Nombre de participants par groupe : 12

Catégorie

Communication

Objectifs

  • Acquérir les outils pour prendre la parole à l’improviste dans un contexte professionnel
  • Réagir adéquatement aux questions difficiles de l’auditoire
  • Prendre conscience de ses points forts et des points à améliorer comme orateur

Principaux éléments de contenu

  • Prise de parole sans préparation (structure de la pensée, plan, logique et créativité)
  • Gestion du stress
  • Plan d’action de réponses aux questions
  • Formulation de son point de vue
  • Modification de son exposé à la dernière minute
  • Remplacement d’un orateur au pied levé
  • Méthode pour organiser sa pensée rapidement, ne pas
    paniquer et se faire confiance
Approches pédagogiques

Cette formation est adaptée à la réalité des employés de la Ville de Montréal par des mises en situation reflétant leur contexte de travail. Les exercices seront suivis d’une rétroaction.

Formatrice : Louise-Véronique Sicotte

Louise-Véronique Sicotte détient un baccalauréat en art dramatique de l’UQAM ainsi qu'une maîtrise en cinéma de l'Université de Montréal. Depuis plus de 20 ans, elle met à profit sa polyvalence dans le domaine de la communication et des médias. Elle est formatrice, conférencière, présentatrice d’événements, intervieweuse, narratrice et critique de cinéma. En tant que communicatrice, elle a obtenu le grade de membre distingué (DTM) des clubs d’art oratoireToastmasters International. Elle est membre du Club Toastmasters McGill.

Communication responsable : susciter l'engagement des parties prenantes

Le but de la formation est de développer des compétences en engagement avec les parties prenantes. Les gestionnaires, chargés de projets et professionnels apprendront à planifier et réaliser une démarche d’engagement avec leurs parties prenantes1.

Ils seront mis en situation pour évaluer les différents points de vue, les meilleures pratiques ainsi que celles à améliorer. Les participants pourront mieux jauger le niveau d’engagement requis dans le cadre de chaque projet, et ainsi investir les ressources humaines et de temps au bon endroit. Mieux outillés, ils sauront davantage gérer les risques liés à leur pratique tout en s’adressant judicieusement à leurs auditoires.

Attestation : 0,7 UEC

Formation d’une journée, de 8 h 30 à 16 h 30

Dates :

  • 28 octobre 2015
  • 26 novembre 2015

Nombre de participants par groupe : 17

Catégorie

Communication

Objectifs

  • Connaître les outils disponibles pour planifier ou entamer une démarche d'engagement avec ses parties prenantes
  • Évaluer quels sont les moyens de communication les plus pertinents en fonction du contexte de la partie prenante à laquelle on s'adresse, ses enjeux et ses contraintes
  • Comprendre l'importance et la pertinence des enjeux pour ses parties prenantes afin de les intégrer adéquatement au besoin dans la reddition de comptes
  • Évaluer les risques et les opportunités liés à un engagement avec les parties prenantes
  • Définir et planifier sa stratégie d’engagement avec les parties prenantes
  • Comprendre les meilleures pratiques et celles qui doivent être améliorées et comment celles-ci impactent les projets

Principaux éléments de contenu

  • Comment définir les parties prenantes d'un projet
  • Comment effectuer une cartographie de ses parties prenantes et ajuster ses communications en conséquence
  • Les différences de style de communication et de culture entre les parties prenantes et leur impact sur l'engagement et le projet
  • Les obstacles à la collaboration avec et entre les parties prenantes
  • Comment planifier et s'engager de façon efficace avec ses parties prenantes
  • Quels sont les risques d'engagement et comment les éviter
  • Les opportunités d'engagement et la façon de les maximiser
  • Meilleures pratiques et celles à améliorer en matière de communication avec les parties prenantes
Approches pédagogiques
  • Exposés interactifs
  • Analyse de cas réels d'entreprise (en groupe)
  • Mise en situation et jeux de rôles
  • Exercices et ateliers (définir et planifier une stratégie d’engagement avec les parties prenantes)

Formatrice : Karine Casault

Karine Casault conseille les entreprises en les faisant progresser avec leur stratégie de responsabilité sociale et d'engagement avec les parties prenantes à travers des démarches de communication responsable, auprès de la firme CBleue et à son compte, depuis 2009. Elle est spécialisée en impact médiatique et sa valeur pour la gestion de la réputation des organisations. Elle a en effet oeuvré à titre de conseillère et responsable du développement du Laboratoire d'analyse de presse Caisse Chartier à la Chaire en relations publiques communication-marketing de l’UQAM. Elle est détentrice d'un baccalauréat en relations publiques et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’UQAM, dont la spécialisation a porté sur l’impact de la publication de nouvelles de RSE sur les investisseurs. Elle est présentement en poste, chez TD Assurance, comme directrice, projets spéciaux et relations avec les partenaires.

1Parties prenantes : groupe ou particulier qui possède un intérêt plus ou moins direct dans la vie d’une organisation ou qui est susceptible d’être touché par les décisions prises par une organisation : clients, fournisseurs et sous-traitants, pouvoirs publics, concurrents, ONG, dirigeants, groupes d’intérêts économiques, environnementaux et sociaux, actionnaires, salariés.

Rédaction épicène : écrire aux deux genres

Peu importe son milieu de travail, quand on écrit un texte, il faut se soucier de donner autant de visibilité aux femmes qu’aux hommes. C’est ce qu’on appelle la rédaction épicène. Ce type de rédaction repose sur des procédés rédactionnels bien précis que tout rédacteur doit maîtriser pour produire des textes de qualité.

Dans cette formation, les participants abordent les principales stratégies de rédaction s’appliquant à tous les types de documents. Ceux-ci permettent de s’adresser ou de référer aux deux sexes autrement que par les doublets.

Attestation : 0,4 UEC

Formation d’une demi-journée, de 8 h 30 à 12 h 30

Dates :

  • 4 novembre 2015
  • 11 novembre 2015

Nombre de participants par groupe : 17

Catégorie

Communication – Développement des compétences rédactionnelles

Objectifs

  • Examiner les procédés de rédaction épicène et les mettre en application
  • Connaître les pièges à éviter
  • Préserver la lisibilité et l’intelligibilité des textes

Principaux éléments de contenu

  • La rédaction épicène : comment et pourquoi?
  • La lisibilité et l’intelligibilité des textes : comment la préserver?
  • Les difficultés de la féminisation : comment les contourner?
Approches pédagogiques
  • Exposés interactifs
  • Analyse de cas à partir de textes soumis par les participants
  • Exercices de rédaction

Formatrice : Maria Christina Jimenez

Maria Christina Jimenez possède une maîtrise de traduction et de terminologie (français/espagnol/anglais) de l’Université Sorbonne-Nouvelle, à Paris. Au cours des 15 dernières années, elle a travaillé comme traductrice pour différentes entreprises, comme terminologue à l’Office québécois de la langue française, puis comme réviseure linguistique et rédactrice dans des services de communication. Depuis 2006, elle occupe un poste de chargée de projet dans une grande maison d’édition et est formatrice à la Formation continue de l’UQAM depuis deux ans.

Préparation stratégique de vos communications : pour des messages clairs, concis et compris

Un courriel, une rencontre importante, un communiqué, des statuts Facebook, des gazouillis (tweets)… Vous savez ce que vous devez exprimer, mais par où commencer? Comment s’assurer que vos interlocuteurs retiendront l’essentiel de votre message? La formation est axée sur le processus de sélection, de rédaction et de mise en forme des messages véhiculés par la stratégie de communication. Les participants développeront une méthode de travail applicable à l’ensemble des situations de communication.

Attestation : 0,7 UEC

Formation d’une journée, de 8 h 30 à 16 h 30

Dates :

  • 10 novembre 2015
  • 17 novembre 2015

Nombre de participants par groupe : 17

Catégorie

Communication

Objectifs

  • Adapter les messages selon le public et le contexte communicationnel
  • Développer le réflexe d’adapter les messages aux formats et canaux prescrits
  • Apprendre à distinguer les messages prioritaires et secondaires
  • Maîtriser la rédaction de messages clairs et concis
  • Savoir structurer et présenter un argumentaire logique et convaincant

Principaux éléments de contenu

  • Cinq dimensions de la stratégie de communication
  • Critères d’analyse des situations et des contextes communicationnels
  • Stratégies et méthodes de rédaction
  • Caractéristiques rédactionnelles des moyens de communication courants : gazouillis (tweets), courriels, sites Web, communiqués, présentations avec support visuel, discours ou allocution, statuts Facebook

Formatrice : Sophie Boulay, Ph. D.

Sophie Boulay est chargée de cours au Département de communication sociale et publique de l’UQAM et formatrice à la Formation continue de l’UQAM. Elle détient un doctorat en communication de l’UQAM. Elle est spécialiste des questions de communication politique, d’information et de communication publique. Elle cumule plus d’une dizaine d’années d’expérience en tant que professionnelle de la communication. Sa formation initiale en relations publiques, sa maîtrise portant sur les médias, ainsi que sa thèse axée sur le rôle primordial de la communication et de l’information dans les démocraties font d’elle la formatrice tout indiquée pour guider les villes et municipalités dans leurs défis communicationnels.

Lecture efficace : lire avec méthode

L’atelier offert permettra aux participants de développer des techniques de lecture adaptées à leur contexte de travail tout en leur permettant de découvrir de nouvelles techniques relatives à la lecture efficace. Ces méthodes faciliteront la rétention de l’information et la compréhension de lecture malgré une gestion du temps plus serrée.

Attestation : 0,4 UEC

Formation d’une demi-journée, de 8 h 30 à 12 h 30

Dates :

  • 12 novembre 2015
  • 17 novembre 2015

Nombre de participants par groupe : 17

Catégorie

Communication – Développement des compétences personnelles

Objectifs

  • Développer des techniques de lecture adaptées à l’emploi occupé
  • Améliorer la vitesse de lecture et la rétention de l’information
  • Maintenir la compréhension de lecture malgré un laps de temps limité

Principaux éléments de contenu

  • Balayage, survol, lecture sélective, approfondissement
  • Cartes conceptuelles, carnet de mémoire, schéma récapitulatif et photolecture
  • Comportement du lecteur, conditions d’efficacité et conseils pour faciliter l’entraînement
Approches pédagogiques
  • Exposés interactifs
  • Exercices pratiques
  • Rétroaction sur les techniques apprises

Formatrice : Sara Savoie

Sara Savoie est chargée de cours à l’UQAM. Elle détient un baccalauréat en psychologie et une maîtrise en éducation (profil carriérologie/orientation) de l’Université du Québec à Montréal ainsi qu’une maîtrise en psychopédagogie (profil orthopédagogie) de l’Université de Montréal. Elle est membre de l’ADOQ depuis 2008. Elle possède une vaste expérience en counseling individuel d’orientation, en animation de groupe et en intervention et évaluation