Bannière Nom de l'unité Formation continue

Formation continue
2017-2018

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Articles et entrevues

ENTREVUE EXPRESS
Avec Henri Boudreault

L'importance d'établir un lien de confiance pour le formateur

 

M. Boudreault, pouvez-vous nommer les habiletés que tout bon formateur devrait absolument maîtriser?
Le formateur doit être en mesure d’analyser la situation de formation et d’adapter ses pratiques d’enseignement pour faciliter l’établissement du lien de confiance.

Quel est le défi du formateur?
Le défi du formateur est de « préparer un cours en donnant du sens au contenu pour qu’il soit utile à l’apprenant. Sinon, celui-ci se retrouve sans aide pour faire face aux situations d’inconfort provoquées par les apprentissages », explique M. Boudreault. C’est une étudiante qui a inspiré monsieur Boudreault lors d’une formation en disant : « j’suis bien tannée d’avoir des réponses à des questions que j’me pose pas ». En effet, les réponses ne suffisent pas aux participants. L’intérêt est de créer des situations et des activités où ils se poseront leurs propres questions.

Comment faire pour que les apprenants se posent leurs propres questions?
Le formateur est là pour susciter des questionnements. D’abord, il fait évoquer ce que les participants pensent afin qu’ils se rendent compte qu’ils savent déjà des choses. Ensuite, il adapte la formation à partir de leurs connaissances sans jamais perdre de vue qu’à la fin de la formation, les apprenants doivent avoir atteint leurs objectifs. Finalement, le formateur met les participants en action pour stimuler les apprentissages. « Un apprenant passif n’apprend pas », souligne M. Boudreault.

Que  doit savoir le formateur pour maintenir l’intérêt des apprenants tout au long de la formation?
« La  formation est faite pour celui qui la suit et non pas pour celui qui la donne », affirme M. Boudreault. Avant toute chose, le formateur doit se poser LA question QCDQu’est-ce que Ça Donne à l’apprenant? « Dans une formation, le contenu doit être utile aux participants. On n’est plus au secondaire où l’on comprendra plus tard l’utilité. Si les gens assistent à notre formation, c’est qu’ils sont intéressés et ont des attentes », fait remarquer Henri Boudreault.

« Formation des formateurs » s’adresse autant à ceux qui débutent dans le métier qu’aux formateurs ou enseignants expérimentés de tous les secteurs d’activités (ex. : milieu carcéral, chaîne de montage, santé et sécurité, construction, assurances, finances, alimentation).

BOUDREAULT Henri w

 Enseignant en formation professionnelle et conseiller pédagogique depuis 27 ans, Henri Boudreault (Ph. D.) est maintenant professeur au Département d'éducation et formation spécialisées de l'UQAM. Il étudie les environnements favorisant la didactique et le développement des compétences professionnelles. Il est responsable du Centre de recherche appliquée en instrumentation de l'enseignement (CRAIE) et éditeur de la revue scientifique Technigogie. 

La Formation continue de l’UQAM privilégie les petits groupes de participants afin que chacun puisse interagir et tirer le maximum de cette journée de formation.

 

Par Annie Desharnais, agente d’information, Service de la formation universitaire en région de l’UQAM

 

 

 

Ajouter un Commentaire