Bannière Nom de l'unité Formation continue

Formation continue
2017-2018

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Articles et entrevues

Les habiletés politiques et le neuroleadership
Le point de vue d'Andrée Dupont

Le neuroleadership suscite beaucoup de questionnements de la part des gestionnaires, des professionnels en ressources humaines et des psychologues. Pour être un bon leader, faut-il pratiquer l'écoute empathique?

« C'est vrai, mais ce n'est pas tout », explique Andrée Dupont, formatrice. Pour élaborer ses stratégies de communication, il faut conjuguer les habiletés politiques, l'intelligence émotionnelle et les joueurs aux enjeux et à son positionnement. Tout le monde peut y arriver et réaliser ses objectifs et ambitions, mais il faut investir dans des éléments gagnants.

Le neuroleadership s'inspire de la théorie de Rogers portant sur la formulation et l'empathie. Le neuroleader devrait considérer les habiletés politiques pour créer des liens de confiance, se faire des alliés et mieux se positionner dans les rapports de pouvoir. Au cours de la formation « Habiletés politiques... la suite », nous utiliserons les mêmes concepts, mais dans une plus large perspective en intégrant les acteurs et les enjeux. « La clé, ajoute Mme Dupont, est de savoir comment appliquer les habiletés politiques pour rayonner dans son milieu de travail ».

Rédigé par Annie Desharnais, agente d'information
Service de la formation universitaire en région

Ajouter un Commentaire