Bannière Nom de l'unité Formation continue

Formation continue
2017-2018

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Articles et entrevues

L’intelligence émotionnelle est essentielle pour bien recevoir la rétroaction

ENTREVUE EXPRESS avec Martine Saulnier, chargée de cours à l'UQAM et formatrice à la Formation continue de l'UQAM

Par Annie Desharnais, agente d'information, Service de la formation universitaire en région


Pour avoir du succès au travail, vous devez conjuguer à la fois vos connaissances et votre intelligence émotionnelle. « L’intelligence émotionnelle, c’est la capacité à utiliser ses émotions de façon intelligente. Plus précisément, (…) c’est l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres (…) » Pendant cette formation, vous apprendrez à stimuler cette intelligence.

Deux habiletés liées à l’intelligence émotionnelle sont essentielles pour bien recevoir ou formuler des critiques (feedback) : la conscience de soi (compétence personnelle) et la gestion des relations (compétence sociale) qui permet l’acceptation et l’ouverture à la rétroaction.

« La conscience de soi est l’aptitude à percevoir ses propres émotions et à comprendre comment l’on se comporte dans différentes situations (…) »[1] Elle vise à « apprendre à tolérer le malaise suscité par des émotions possiblement négatives », explique Martine Saulnier. Lorsque l’on parvient à une bonne conscience de soi, les autres habiletés sont mieux utilisées. Durant la formation « Intelligence émotionnelle et succès au travail », les participants apprendront différentes stratégies pour développer cette connaissance d’eux-mêmes. Ainsi, ils seront plus ouverts à recevoir du feedback (des critiques négatives ou positives).

Dans la formation « Recevoir et donner du feedback », vous serez amenés à relever le « défi du voir[2] ». « Le voir, c’est ce que l'autre voit de moi, mais que je ne vois pas. C’est la chose qui se situe dans mon angle mort », énonce Mme Saulnier.  Le défi est de trouver des façons de voir ce qui est invisible pour vous en puisant dans votre intelligence émotionnelle.

« La gestion des relations est l’aptitude à utiliser la conscience qu’on a de ses émotions et de celles des autres afin de gérer efficacement les interactions qu’on a avec eux », explique la formatrice. Vous apprendrez entre autres à améliorer vos relations avec des personnes avec lesquelles vous avez moins d’affinités. Cette habileté est liée au « défi du nous[3] » qui consiste à prendre conscience du moment où s’inscrit cette relation qui provoque la rétroaction.

SAULNIER Martine w2Faites le test! Entamez les démarches pour développer votre intelligence émotionnelle! Vous découvrirez qui vous êtes et améliorerez vos interactions avec les autres.

Martine Saulnier est titulaire d’une maîtrise en communication organisationnelle à l’UQAM. Elle renouvelle ses connaissances en participant entre autres aux séminaires de la prestigieuse Harvard University (mai et juin 2015). Elle enseigne au Département de communication sociale et publique de l'UQAM ainsi qu'à l'École Polytechnique de Montréal. Elle applique une approche pragmatique de la communication qui intègre théorie et pratique depuis plus de quinze ans.


[2]-3] Série de trois articles à découvrir dans les prochains bulletins sur les façons de donner et recevoir du feedback.

Ajouter un Commentaire