Bannière Nom de l'unité Formation continue

Formation continue
2017-2018

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Articles et entrevues

CHRONIQUE EXPRESS

Testez vos connaissances sur la décontamination et la réhabilitation des sols

Questions et réponses avec Philippe Giasson et Louis Picard


Comment savoir si des contaminants sont présents dans le sol?

Pour savoir s'il y a contamination, il faut procéder par phases.

  • La phase I établit un historique de la situation à partir de documents existants et d'une visite du site.
  • La phase II est la caractérisation préliminaire. Elle se réalise par le prélèvement d'échantillons de sol ou d'eau et vient confirmer ou infirmer la présence de contaminants dans ces milieux.
  • La phase III, la caractérisation complémentaire, viendra circonscrire la contamination.

Pourquoi décontaminer? Quels sont les risques associés à la présence de contaminants?

Les risques principaux liés à la présence de contaminants sont l'exposition directe par inhalation ou ingestion des particules de sol. Il peut aussi y avoir des risques d'exposition indirecte à travers la chaîne alimentaire; par exemple, par l'eau potable ou les produits d’un potager contaminé.

Dans quelles situations exige-t-on qu’un propriétaire fasse décontaminer son terrain?

  • Requête spécifique – institution financière, assurances, acheteur ou autre
  • Transaction immobilière
  • Activités désignées – cessation d'activé ou changement d'usage
  • Ordonnance du juge (rare)
  • Code civil – contamination d'un voisin

Que faire si des contaminants se trouvent sous un bâtiment?

  • Analyse de risque
  • Traitement in situ
  • Excavation avec soutènement du bâtiment
  • Impraticabilité technique

Quels acteurs interviennent dans un cas de décontamination et quels sont leurs rôles respectifs?

  • Client – Le gardien du terrain et le responsable de la contamination
  • Consultant – Gestion du projet de réhabilitation
  • MDDELCC – Prescription des critères et des actions à entreprendre à travers les lois, règlements, politiques et guides
  • Ville ou municipalité – Obtention d’un permis
  • Exécutants (sous-traitants) — Excavateurs, foreurs, laboratoire d'analyses, centre de disposition des sols contaminés

Ces conseils ne sont qu’un aperçu de ce que les formateurs enseigneront dans le cadre de la formation Décontamination et réhabilitation des sols

GIASSON Philippe w2Philippe Giasson est titulaire d’un doctorat de l’UQAM en biorémédiation des sols. Depuis 2004, il est chargé de cours à l’UQAM au baccalauréat et à la maîtrise. En 2002, il fonde son entreprise spécialisée dans des projets de caractérisation des terrains et de décontamination de sol et d’eau souterraine à travers le Canada. La mission de la compagnie vise à développer et à appliquer de nouvelles technologies de décontamination des sols et des eaux souterraines adaptées à chaque situation dans une optique de développement durable, c'est-à-dire in situ sans excavation ni enfouissement.

 

 

PICARD Louis w2

Louis Picard se spécialise dans la réhabilitation et la décontamination des sols et des eaux souterraines depuis 22 ans. Il est expert visé par la Loi sur la qualité de l’environnement (depuis 2009) et il est reconnu en équipement pétrolier à la Régie de bâtiment du Québec (depuis 2007). Cet ingénieur détient plusieurs années d’expérience dans la conception et la mise en marche de technologies de traitement in situ de sols et d’eaux souterraines contaminées, en géotechnique et contrôle de la qualité des agrégats et du béton ainsi que de nombreux autres champs de compétences.

 

 

La Formation continue de l’UQAM privilégie les petits groupes de participants afin que chacun puisse interagir et tirer le maximum de cette journée de formation.

Ajouter un Commentaire