Bannière Nom de l'unité Formation continue

Formation continue
2017-2018

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Articles et entrevues

LE DÉFI DU NOUS
Qui aime recevoir des critiques? 

CHRONIQUE EXPRESS avec Martine Saulnier, chargée de cours à l'UQAM et formatrice à la Formation continue
Dernière chronique d'une série de trois.


Pour faire suite aux précédentes chroniques où il était question des défis du « voir » et du « moi », explorons maintenant le défi du « nous ».

Le défi du nous renvoie à ce qui est en jeu du point de vue relationnel entre la personne qui donne le feedback et la personne qui le reçoit. Comment la relation est-elle construite entre nous? « Si je reçois une critique telle que “tu sais que je n’aime pas le café de chez Joe” alors que je viens de déposer un verre fumant sur le bureau de ma collègue, j’aurai tendance à critiquer celle-ci au sujet de son ingratitude parce que “je viens de lui apporter un café pour lui faire plaisir!” C’est un changement de voie. La critique de ma collègue concerne le fait qu’elle ne se sent pas écoutée par moi et elle utilise l’incident du café pour me le dire. Tandis que la mienne renvoie au fait que je ne me sens pas appréciée. Il s’agit de notre façon d’être ensemble. Les deux critiques sont importantes. Néanmoins, j’opère un changement de voie en ne restant pas focalisée sur le message exprimé par ma collègue : elle trouve que je ne l’écoute pas quand elle parle », explique la formatrice.

Le désir de s’améliorer

C’est notre besoin fondamental d’être accepté tel que nous sommes qui nous empêche d’accepter la critique. Pourtant, c’est aussi par celle-ci que nous pouvons prendre conscience de ce qui nous empêche d’être à notre meilleur. La critique s’insère donc entre ce besoin d’acceptation et notre désir de nous améliorer.

Dans la formation Recevoir et donner du feedback, nous nous attarderons à déceler les déclencheurs relationnels et à apprendre à résister aux changements de voie.

La formatrice a assisté à la formation du Program of Negotiation de la Harvard Law School donnée par Sheila Heen et Doug Stone, enseignants, consultants et auteurs de l’ouvrage ‘Thanks for the Feedback — The Science and Art of Receiving Feedback Well’.

SAULNIER Martine w2« The message is clear: if you are serious about improving at work, then you should be sure to develop and nurture relationships with people who are willing to give you that tough feedback », déclare Francesca Gino[1]

Martine Saulnier est titulaire d’une maîtrise en communication organisationnelle à l’UQAM. Elle renouvelle ses connaissances en participant entre autres aux séminaires de la prestigieuse Université Harvard. Elle enseigne au Département de communication sociale et publique de l'UQAM ainsi qu'à l'École Polytechnique de Montréal. Elle applique une approche pragmatique de la communication qui intègre théorie et pratique depuis plus de quinze ans.

 

Suivez la Formation continue sur Facebook ou inscrivez-vous à l’infolettre pour lire les prochains articles.

Par Annie Desharnais, agente d'information, Service de la formation universitaire en région


[1] GINO, Francesca, Extrait de la Harvard Business Review, 16 septembre 2016.

.

 

 

 

Ajouter un Commentaire