Bannière Nom de l'unité Formation continue

Formation continue
2018-2019

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Articles et entrevues

CHRONIQUE EXPRESS : ALAIN CHARBONNEAU SE FAIT L'AVOCAT DU DIABLE...

Les relations avec les médias et les nouvelles technologies, comment s'y retrouver?

Avec Alain Charbonneau, formateur à la Formation continue de l'UQAM


Les médias sociaux ont-ils amoindri le rôle des médias traditionnels ?

Oui. Les recettes publicitaires des médias traditionnels ont fondu, surtout ceux des quotidiens. Les salles de rédaction des grands journaux ont procédé à des coupures radicales. Les lecteurs ont migré en nombre vers les médias sociaux.

Non. Les médias sociaux s’abreuvent auprès des médias traditionnels, comme la radio le fait avec les journaux. Les médias traditionnels contribuent encore à façonner l’opinion publique. Le président des États-Unis a beau publier des centaines de gazouillis, ce sont le Washington Post et le New York Times, notamment, qui mènent le bal en matière de recherche de la vérité. 

Comme porte-parole, pouvez-vous prémunir votre organisation contre les fausses nouvelles (fake news) ?

Oui. Les nouvelles fausses qui proviennent des médias traditionnels peuvent être corrigées, dans une certaine mesure. Un dialogue constant avec les médias traditionnels peut aussi prévenir les dérapages.

Non. C’est impossible d’empêcher un internaute de répandre une fausse nouvelle. C’est difficile de rattraper un statut sur Facebook ou un gazouillis qui répand, à la vitesse de l’éclair, des informations erronées sur votre organisation. Dans ce cas, le recours aux médias traditionnels fait souvent partie de la solution.

Une formation pour savoir comment traiter avec les journalistes est-elle encore utile ?

Non. Si vous croyez que les médias sociaux permettent de bien rejoindre tous les publics importants de votre organisation.

Oui. Si vous songez aux centaines de milliers de téléspectateurs qui regardent tous les jours les nouvelles à TVA ou à l’influence majeure des 30 000 copies du Devoir, une formation est utile. Une formation sur l’art de traiter avec les médias est un gage de rigueur et de messages clairs : deux atouts essentiels dans toutes communications, même celles sur les médias sociaux.

CHARBONNEAU Alain w2Alain Charbonneau, formateur

Relationniste chevronné, Alain Charbonneau a formé de nombreux porte-parole dans diverses organisations publiques et privées. Il a travaillé dans les milieux hospitalier, financier, industriel et municipal.  Ancien journaliste, diplômé en gestion, conférencier et enseignant, il a développé une formation très pratique en matière de relations avec les médias.

Ajouter un Commentaire