Formation continue
2019-2020

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Articles et entrevues

ENTREVUE À L’IMPROVISTE
avec Louise-Véronique Sicotte, formatrice et spécialiste en communication et art oratoire

Par Annie Desharnais, agente d’information, Service de la formation universitaire en région


J’ai une certaine perception de moi quand je parle devant le public et je pense que je suis assez douée. Cependant, si je suis confrontée à mon image sur vidéo, je prends conscience de mes tics nerveux, mon langage non verbal, mes expressions faciales. Parfois, j’ai envie de me cacher tellement je doute de moi. Si vous vous reconnaissez dans cette confession, la formation « Prendre la parole à l’improviste » s’adresse à vous.

Le doute mène à l’apprentissage. C’est à ce moment précis que nous pouvons réellement commencer à travailler pour peaufiner nos prises de parole, qu’elles soient improvisées ou non. Quels sont vos points forts et quels sont les aspects à améliorer ? « Au cours de la journée, je vous amènerai à parler individuellement devant la caméra. Se voir est parfois un choc, mais les gens qui vous écoutent ont souvent une perception bien différente de la vôtre. Les exercices filmés sont une partie importante de la formation, puisque nous visionnerons les vidéos et que la rétroaction se fera en groupe », explique Louise-Véronique Sicotte. Cette expérience s’enrichira des commentaires constructifs de la formatrice ainsi que ceux des participantes et participants.

Faites appel à votre imagination !

L’essentiel de l’exercice est de vous placer dans une situation déstabilisante où vous aurez à prendre la parole à l’improviste. « Pour rentabiliser votre participation à la journée de formation, vous devez être prêt à vous laisser aller sans jugement. Avec l’improvisation et l’expérimentation, vous apprendrez des autres. S’exercer à parler sans préparation ouvre les vannes, débloque le cerveau, aiguise les réflexes en faisant appel à votre imagination », explique la formatrice.

On dit souvent que sortir de sa zone de confort est bénéfique, mais ce n’est pas le but de cette formation. « Je souhaite plutôt que vous élargissiez votre zone de confort. Faites confiance à vos ressources ! Vous développerez des mécanismes pour penser autrement en pratiquant un jogging mental qui vous mettra en éveil en modifiant vos habitudes ».

 « Chaque personne détient un pouvoir de communication. Je vous invite à saisir toutes les occasions de parler en public pour étendre votre confiance et gagner en assurance », précise madame Sicotte.

SICOTTE Louise Véronique w5Louise-Véronique Sicotte possède un baccalauréat en art dramatique de l’UQAM, ainsi qu’une maîtrise en cinéma de l’Université de Montréal. Depuis 25 ans, elle met à profit sa polyvalence dans le domaine de la communication et des médias. Elle est formatrice, conférencière, présentatrice d’événements, critique de cinéma et membre de l’Union des artistes. En tant que communicatrice, elle a obtenu le grade de membre distingué (DTM) des clubs d’art oratoire Toastmasters International. Elle est membre du Club Toastmasters McGill et coach du Club Toastmasters Olympia. En 2018, elle a été diplômée en médiation culturelle.

 

 

Témoignage de madame Virginie T., ayant participé à la formation, en 2018.

« (…) depuis ma formation, je me répète souvent “faire confiance en mes ressources” et cela m’aide. D’ailleurs, j’ai animé des ateliers de cohésion d’équipe à 70 personnes et cela s’est bien passé. » 

Ajouter un Commentaire