Formation continue
2018-2019

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Vulgariser son savoir pour une saine communication médiatique

Découvrez les aspects de la vulgarisation en communication dans le cadre de la diffusion du savoir et de la connaissance. Quels messages prioriser, mais surtout, comment les diffuser? Vous apprendrez, entre autres, des techniques d’entrevues qui vous permettront de mieux maîtriser la situation médiatique. 

Note : À la fin de la journée, chaque participant aura en main un portrait de ses habiletés médiatiques (forces et défis personnels).

Objectifs

  • Apprendre les techniques de vulgarisation médiatique
  • Maîtriser les différentes façons de transmettre des messages
  • Développer une méthode pour atteindre son auditoire
  • Différencier et valider les réalités et les contraintes médiatiques
  • Connaître le fonctionnement des plateformes médiatiques (contraintes et limites des types de médias)

Éléments de contenu

  • Conception d'un message efficace
  • Règles de structure de l’information, de la vulgarisation et des médias 
  • Techniques de vulgarisation pour construire une nouvelle 
  • Types d'entrevues pour contrôler un message d'expert
  • Préparation à répondre aux questions délicates
  • Connaissance des processus de validation des médias généralistes
  • Défis de la communication médiatique et de la vulgarisation

Compétences acquises

  • Exposés interactifs
  • Simulation d’entrevue filmée à la caméra vidéo
  • Rétroaction dirigée
  • Discussions et échanges

Formatrice

Roxane Gutzeit-Godbout

Pour en savoir plus, lisez l'article sur l'entrevue avec la formatrice

Rédiger un plan de communication (intermédiaire avancé)

Clientèle visée

  • Professionnels en communication (ex. : agent d’information, agent de communication, chargé de projet, coordonnateur)
  • Conseillers en communication interne ou externe
  • Professionnels en ressources humaines

Cette formation est destinée en priorité aux professionnels en communication ayant au moins trois ans d’expérience et travaillant au sein d’organisations publiques ou privées, communautaires ou caritatives. Les participants doivent avoir rédigé quelques plans de communication et connaître les éléments suivants :

  • fondements et théories de la communication organisationnelle et de masse;
  • la méthode R.A.C.E.

Objectifs

  • Maîtriser les différentes techniques d’élaboration et le style de rédaction de chaque étape du plan de communication (recherche/analyse, action, communication, évaluation)
  • Élaborer un plan de communication dans un style clair, cohérent et articulé autour d’un mandat, d’une problématique et d’objectifs de communication concrets
  • Formuler un axe de communication et privilégier les stratégies et moyens de communication pertinents
  • Arbitrer efficacement entre les différents moyens et stratégies de communication explorés

Principaux éléments du contenu

  • Identification et segmentation des publics cibles
  • Analyse de la problématique
  • Précision des objectifs, des stratégies et des moyens de communication
  • Formulation de l'axe de communication et du slogan
  • Choix du ton de communication et du style de rédaction
  • Distinction entre le style de rédaction d’un objectif, d’un but et d’une stratégie de communication

Approches pédagogiques

  • Le formateur s’appuie sur les méthodes suivantes :
  • Un rappel sommaire des fondements et des étapes constitutives d’un plan de communication.
  • Élaboration en classe d’un plan de communication basé sur des mises en situation présentées par les participants qui en font la demande au formateur quelques jours avant la tenue de l’atelier.
  • Des discussions en classe portant sur des questions soulevées par les participants.

Important : Pour maximiser la portée de cet atelier pratique, nous invitons les participants à faire parvenir au formateur un mandat écrit de deux ou trois lignes. Un mandat est un énoncé de problème (enjeu, défi ou situation problématique) que le participant traverse dans son univers professionnel. Ainsi, les participants pourront construire une ébauche solide de plan de communication autour de ce mandat. À la fin de la formation, les participants auront en main les grandes lignes d'un plan de communication adapté à leurs besoins.

Demande de subvention et de commandite

Les projets événementiels ou d’affaires dans les organisations requièrent souvent deux choses :

  • la conclusion de partenariats;
  • le soutien financier d’intervenants gouvernementaux et privés.

Ces intervenants sont déjà très largement sollicités et ils doivent effectuer des choix en fonction de leurs objectifs et budgets. Le défi de l’organisation est d’arriver à se démarquer. Les participants apprendront des techniques pour que la sollicitation soit stratégique, convaincante et engageante pour le commanditaire.

Lire l'article « Commandites et subventions : comment présenter un dossier convaincant ? »

Objectifs

  • Connaître les impératifs des subventionnaires et commanditaires potentiels
  • Apprendre à présenter les demandes de subventions et commandites, de la bonne manière et au bon moment
  • Trouver des formules pour optimiser la sollicitation 

Principaux éléments du contenu

  • Prérequis à la sollicitation : attitude, initiative, documents d’affaires
  • Politiques d’octroi de subvention des organisations publiques et privées
  • Les partenaires potentiels : petit, moyen ou d’envergure, à court, moyen et long terme
  • Types de sollicitation : écrite, visuelle, virtuelle et événementielle
  • Méthodes convaincantes de rédaction
  • Plan d’action à réaliser au cours du projet subventionné ou commandité
  • Obligations à respecter à la fin du projet subventionné ou commandité
  • Recherche de partenaires et observation pour différents domaines 

Approches pédagogiques

  • Exposés interactifs
  • Exemples concrets
  • Exercices

Note : Les participants devront apporter un ordinateur portable ou une tablette pour avoir accès à Internet durant les exercices.

Élaborer et réaliser des brochures professionnelles

La brochure est un support de communication prestigieux et hautement représentatif des organisations et de leurs services. Son contenu est variable et sert les objectifs organisationnels si elle est bien conçue. Le défi est de produire une brochure mettant en valeur l'image et la notoriété de l'organisation auprès du public cible.

Objectifs

  • Comprendre l'importance de réaliser une brochure, son utilité et les services qu'elle rend à l'organisation
  • Distinguer entre le contenu d'un site Web et celui d'une brochure
  • Saisir les difficultés d'élaboration d'une brochure quant à la forme, la composition et le choix du contenu en déjouant les pièges fréquents
  • Faire preuve de créativité et de professionnalisme
  • Tenir compte des objectifs stratégiques et les adapter dans la brochure
  • Rédiger la brochure pour atteindre le public ciblé

Principaux éléments de contenu 

  • Recherche de données et d'information privilégiée
  • Organisation de la matière et sélection du contenu
  • Préparation du menu et de la table des matières
  • Sélection et harmonisation de la forme, des visuels et du contenu
  • Composition des textes et pièges à éviter
  • Dosage entre détail nécessaire et qualité des informations
  • Vérification, révision et validation
  • Durée de vie de la brochure
  • Impression et suivi de diffusion 

Approches pédagogiques 

  • Exposés interactifs
  • Exercices individuels, présentation et discussion
  • Étude de cas, analyse et synthèse

L'astroturfing : une stratégie de communication à l'éthique discutable

L’astroturfing, c’est la désinformation populaire planifiée, le similitantisme, les faux témoignages en ligne, les manifestants rémunérés et tant d’autres stratégies de communication qui se prétendent citoyennes, à tort. En 2015, le Bureau de la concurrence du Canada a commencé à émettre des amendes salées aux organisations fautives. Comment éviter de se faire piéger par ses stratégies? Comment en expliquer les conséquences aux clients insistants? Comment y sensibiliser les membres de votre organisation?

La formation répond à ces questions en mettant l’accent sur l’éthique de la communication publique et les meilleures pratiques de communication organisationnelle. Voilà une occasion d’échanger sur les défis que pose l’ère numérique aux communicateurs!

Objectifs

  • Connaître et reconnaître le phénomène d’astroturfing
  • Comprendre pourquoi les médias sociaux facilitent le déploiement de stratégies frauduleuses
  • Évaluer les situations où l’astroturfing pourrait émerger dans la sphère d’activité des participants
  • Revisiter les principes éthiques des relations publiques
  • Poser un regard critique sur les pratiques actuelles de communication des participants
  • Envisager des stratégies éthiques pour atteindre des objectifs similaires

Principaux éléments de contenu

  • Genèse et caractéristiques de l’astroturfing
  • Qui pratique l’astroturfing, pourquoi et avec quels objectifs?
  • L’astroturfing et les réseaux sociaux : une alliance naturelle
  • Le dilemme entre l’efficacité et l’éthique
  • Enjeux suscités pour les professionnels de la communication

Approches pédagogiques

  • Analyse de cas d’astroturfing dénoncés
  • Exposés interactifs
  • Réflexion critique et échanges sur les enjeux d’éthique en ligne
  • Débats sur les défis des communicateurs d’aujourd’hui

Remise d’une copie de l’ouvrage Usurpation de l’identité citoyenne dans l’espace public : Astroturfing, communication et démocratielecture recommandée aux professionnels désirant obtenir une accréditation ARP par la Société canadienne des relations publiques.

Prendre des notes selon une méthode efficace

Parce que la prise de notes sollicite toute notre attention, il faut savoir écouter attentivement, comprendre les échanges, sélectionner l’essentiel et noter. La prise de notes est un exercice qui s’apprend en développant une méthodologie de travail pour synthétiser l’information.

Objectifs 

  • Prendre des notes de façon structurée avec rapidité et efficacité
  • Reconnaître l’importance de se préparer en amont de la réunion pour gagner du temps
  • Développer une méthodologie personnelle de prise de notes à l’aide des outils proposés

Principaux éléments de contenu

  • La préparation en amont
  • Les outils disponibles pour la prise de notes : tablette, portable, téléphone intelligent, bloc-notes
  • La structure de prise de notes
  • Code d’abréviations, tableau, grille, schéma, marges
  • L’après-réunion : la relecture, le complément des notes et la rédaction finale

Approches pédagogiques

  • Exposés interactifs
  • Discussions
  • Exercices de prise de notes

Présentations avec PowerPoint (intermédiaire avancé)

Le but de cet atelier avancé sur le logiciel PowerPoint est de multiplier les possibilités créatives en personnalisant vos présentations. L’utilisateur avancé apprendra à planifier et organiser ses idées d’une manière différente afin que la présentation devienne un réel support visuel. Des diapositives plus dynamiques créeront un meilleur impact sur votre auditoire ou votre équipe de travail. Par la démonstration, l’expérimentation et le travail en groupe, les participants pourront réaliser des présentations plus stimulantes et professionnelles.

Objectifs 

  • Expérimenter les techniques et méthodes avancées du logiciel
  • Créer des présentations plus interactives et professionnelles
  • Améliorer le style et le design de vos diapositives

Principaux éléments du contenu 

  • Fonctions intermédiaires et avancées de PowerPoint
  • Outils et trucs pour un utilisateur expérimenté
  • Éléments à prendre en considération avant de créer la présentation
  • Aide-mémoire pour une présentation dynamique
  • Conception d’une présentation PowerPoint
  • Distinction entre une diapositive ratée et réussie
  • Pointage des erreurs et pièges fréquents

Approches pédagogiques 

  • Exposés interactifs
  • Démonstration et exemples
  • Atelier pratique en laboratoire sur la conception d’une présentation

Important : Les participants devront apporter leur ordinateur personnel et une clé USB pour avoir une copie des exercices.

Note : Les participants sont invités à faire parvenir un exemple de présentation PowerPoint (maximum 10 diapositives) pour  permettre à la formatrice d’adapter le contenu de la formation. 

Lecture efficace et stratégique

L’atelier offert permettra aux participants de développer des techniques de lecture adaptées à leur contexte de travail tout en leur permettant de découvrir de nouvelles techniques relatives à la lecture efficace. Ces méthodes faciliteront la rétention de l’information et la compréhension de lecture malgré une gestion du temps plus serrée.

Lire l'article de l'entrevue avec Sara Savoie sur la lecture efficace. 

Objectifs

  • Développer des techniques de lecture adaptées à l’emploi occupé
  • Améliorer la vitesse de lecture et la rétention de l’information
  • Maintenir la compréhension de lecture malgré un laps de temps limité

Principaux éléments de contenu

  • Balayage, survol, lecture sélective, approfondissement
  • Cartes conceptuelles, carnet de mémoire, schéma récapitulatif et photolecture
  • Comportement de lecteur, conditions d’efficacité et conseils pour faciliter l’entraînement

Approches pédagogiques

  • Exposés interactifs
  • Exercices pratiques
  • Rétroaction sur les techniques apprises

Maîtriser les techniques de rédaction d'un discours ou d'une allocution

Un discours, parce que prononcé de vive voix devant un auditoire physiquement présent, doit savoir retenir l’attention constante et faire en sorte qu’on s’en souvienne. Un discours doit captiver et inspirer.

Un discours peut aussi être ajusté selon le type d’auditoire, le moment et le lieu de sa présentation.

Objectifs

  • Connaître les ingrédients d’un discours efficace et mémorable;
  • Utiliser les mots, adjectifs, verbes et expressions qui parlent vraiment;
  • Reconnaître les différences entre un discours et les autres écrits des organisations, ex. : communiqué de presse, rapport annuel, site Web, publicité.

Principaux éléments du contenu

  • Les éléments d’information de base
  • Les éléments qui procurent de l’effet
  • Les parties et leur ordre
  • Le style parlé
  • Le respect du thème imposé, s’il y a lieu, tout en atteignant vos objectifs organisationnels
  • Des conseils et des trucs pour la présentation

Approches pédagogiques

  • Notions théoriques simples à appliquer
  • Exemples concrets
  • Exercices

Comment réécrire un texte?

Destinée à toute personne soucieuse de donner plus d’impact à ses textes, cette formation est un véritable atelier qui offre de nouveaux outils pour aborder la réécriture grâce à des exercices ponctués de moments d’observation, de réflexions et d’échanges précieux, indispensables.

Lire l'article de l'entrevue express avec Sylvie Massicotte sur la réécriture de textes.

La formatrice demande aux participants de fournir, dès leur inscription, un échantillon de texte reflétant le type de rédaction effectué dans le cadre de leur travail. C'est ce qui lui permettra de rester au plus près des préoccupations et des besoins des personnes inscrites.  La formation est offerte en groupe restreint spécifiquement pour permettre un enseignement bien ciblé.  Pour le reste, une formation sur la réécriture vise un travail bien technique sur la langue.  Les exemples et les exercices seront multiples.  

Objectifs

  • Développer de nouvelles façons de se lire
  • Apprendre à identifier les décalages entre ce qui est écrit et ce qui est perçu
  • S’outiller pour viser l’économie, donner plus de clarté et de dynamisme au texte tout en conservant son style

Principaux éléments du contenu

  • Acquérir la distance nécessaire au travail de réécriture
  • Prendre conscience de la force d’évocation de ses écrits
  • Imposer une voix et un ton pour des textes habités

Approches pédagogiques

Différents exercices permettent d’acquérir une distance et des changements d’angles favorables au travail de réécriture.  Des échanges et des réflexions alimentent le processus et éclairent les stratégies propres à chaque personne. L’apprentissage se fait de manière inductive, dans un climat de respect, de plaisir et de générosité.