Bannière Nom de l'unité Formation continue

Formation continue
2017-2018

formation.uqam.ca

Suivez la Formation continue sur :

 

Accueil et renseignements

514 987-4068
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre infolettre

Pas encore abonné? L'abonnement à notre infolettre se fait rapidement et c'est gratuit! 

Inscrivez-vous maintenant

Comment travailler avec des personnes aux comportements difficiles

Les enjeux relationnels au travail sont souvent ceux qui dérangent le plus, car ils ne semblent jamais prévus ou compris comme partie intégrante du travail.  Lorsque les relations sont difficiles, plusieurs personnes se sentent démunies, comprenant bien qu’on ne peut changer seul une réalité qui se construit dans un échange avec une autre personne.  Le sentiment d’impuissance déclenche des mécanismes de défense, tels le repli sur soi ou une réaction de contrôle envers l’individu qui nous perturbe.  Ces actions défensives nous protègent, de manière ponctuelle, contre des situations agressantes.  Toutefois, les mécanismes de protection peuvent aussi entraîner une chaîne de réactions en boucle d’agressions et de contre-agressions. Parmi ces mécanismes, le refus de communiquer est fréquent et fait l’objet d’intenses rationalisations; on ne communique pas, ou plus, sous prétexte que l’autre ne veut pas ou que ces échanges nuisent au travail ou sont sans issue ou simplement qu’il n’y a aucune raison de s’exposer à des situations que l’on juge désagréables voire souffrantes. Les réactions offensives sont également  de l’ordre du réflexe courant.  Isoler l’autre, le stigmatiser, ne pas tenir compte de ses propos ou de son travail afin, se dit-on, de ne pas lui donner l’occasion  de contaminer les autres ou le climat. 

D’un point de vue relationnel, toutefois, le problème, ce n’est pas l’autre, mais plutôt comment certains comportements peuvent mettre en péril notre qualité de vie au travail, notre rendement ou notre santé, individuelle ou collective.  Ce sont ces atteintes qui évoquent la toxicité des relations. Pour se redonner du pouvoir dans ces situations, il faut comprendre la place des relations dans le travail et les contraintes du travail sur les relations.  Il faut aussi comprendre les habiletés communicationnelles nécessaires pour faire face aux différences, aux conflits ou aux inimitiés qui apparaissent. Il faut apprendre à objectiver les irritants, les comportements qui nous agressent et ceux qui sont susceptibles de provoquer ces comportements chez l’autre.  Enfin, il ne faut pas s’enfermer dans des mécanismes de protection qui peuvent à leur tour devenir toxiques, pour soi-même et pour les autres. Ce sont là les clés essentielles qui seront proposées dans cet atelier.

 

 «« Retour à la liste des formations